Archive

Post archive page

Après le Brexit, les dirigeants européens sont confrontés à « l’ardente obligation » de crédibiliser l’Europe, tout particulièrement en consolidant le pilier faible de l’euro : la gouvernance économique. Le Président Macron a raison de fixer l’objectif d’un budget contrôlé par un Parlement de la zone euro. Cet achèvement de l’euro ne sera cependant réalisable qu’à moyen terme, avec un changement des traités. Pour l’heure, il s’agit de préparer la voie en assurant la convergence des économies nationales sous l’impulsion d’une gouvernance économique…

Lire la suite

Donald Trump n’est que le portrait de Dorian Gray des Etats-Unis, rien que la version tonitruante et décomplexée d’un unilatéralisme américain, d’une hégémonie américaine installée de longue date. En sortant de manière provocante des Accords de Paris et en « tournant le dos au reste du monde », l’hégémonisme américain tombe le masque et dévoile au grand jour un tableau grimaçant jusque-là tenu caché ou gardé dans la pénombre. Cette révélation est une occasion d’émancipation politique du monde et une chance pour…

Lire la suite

Tout se joue dans les débuts des quinquennats qui en donnent immédiatement la tonalité définitive en permettant d’augurer de la cohérence des actes avec les annonces. En matière d’incohérence initiale Sarkozy tient le haut du pavé. Elu sur un programme, et surtout une image, de réformateur, il a dès le début perdu la partie en prenant à contrepied son électorat de droite dès le lendemain d’une élection qui lui donnait les mains libres pour agir, avec cette étrange prophétie inaugurale,…

Lire la suite

On peut faire partie des agnostiques d’une REM qui aurait très pu rester sur le banc de touche du deuxième tour des élections présidentielles, ou finir finaliste, si l’affaire Fillon n’avait réglé le sort de ce dernier. L’électorat de la droite et du centre, dont le candidat n’a été distancé, malgré « l’affaire », que d’un point et demi par Marine Le Pen, peut à juste titre être déçu par une issue électorale qui les a privés d’un débat plus civil et…

Lire la suite

Moi Président, je ferai réaliser la fusion de nos 36 régimes de retraites par répartition en un seul et unique régime fonctionnant par points (comme l’Arrco et l’Agirc et les régimes de professions libérales). 1/ Je le ferai parce que c’est nécessaire : - Dans les régimes par annuités (régime général et quelques autres) les Français ne savent pas où ils en sont de leurs droits à pension. De plus ils doivent pour la plupart surveiller 2 ou 3 régimes. Il…

Lire la suite

La création d’emplois, a fortiori la réduction du chômage, ne devraient pas être des objectifs de politique économique. Alfred Sauvy, économiste de gauche pourtant, allait même jusqu’à dire que dans le processus de création de richesse l’emploi devait plutôt être considéré comme un « passif ». L’emploi n’est en fait que la résultante d’une politique économique intelligente, qui ne permet la satisfaction d’un nombre croissant de besoins humains au moyen d’une production croissante qu’au prix, si l’on suit la logique provocante de…

Lire la suite

Le secteur public français (État, collectivités locales, sécurité sociale et quelques autres organismes de protection sociale) « pèse » plus de la moitié du PIB. L’organisation actuelle de ce secteur le fait échapper aux règles de l’échange : impôts et cotisations sociales donnent de moins en moins droit à quelque chose ; ce sont de plus en plus des prélèvements obligatoires sans contrepartie, qui financent des services et des prestations « gratuits » pour les personnes qui en bénéficient. (suite…)

Lire la suite

Les positions relatives à l’impôt sur le revenu des principaux candidats à la primaire de la droite montrent une fois de plus que cette composante de notre échiquier politique manque de leaders ayant des idées claires et fortes. La question est simple : doit‐on considérer que le contribuable est un « foyer fiscal», ensemble de personnes unies par une forte solidarité, dont une dimension importante est la mise en commun de leurs revenus ? Il s’agit d’une question philosophique, d’une…

Lire la suite

1 - Mercredi, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour le cru 2017 sera soumis au vote des députés. Le gouvernement a à plusieurs reprises mis en avant un retour à l'équilibre des comptes. Qu'en est-il réellement ? Les bilans des différents organismes de la Sécurité sociale laissent-ils effectivement apparaître une gestion saine ? (suite…)

Lire la suite

La liberté des modernes, conçue comme une déclaration des droits de l’Homme vis-à-vis du pouvoir absolu et arbitraire des monarques s’est définie principalement comme une liberté négative : la garantie de ne pas être arrêté et emprisonné arbitrairement, de ne pas être inquiété ou persécuté par l’Etat en raison de ses opinions ou de sa religion, comme cela fut le cas en Europe, en France en particulier, au 16 ème et au 17 ème siècles[1]. Pour Locke d’ailleurs l’exigence du respect…

Lire la suite