Le Comité fondateur

Mouvement de la société civile de France et d'Europe.

Comité fondateur

Les « quarante » fondateurs de l’IPRD sont des femmes et des hommes issus du secteur privé et du secteur public, de l’industrie, de la banque et de l’administration, de l’université, du monde de la communication, des ONG et du secteur social, des artistes et des écrivains, des chefs d’entreprise et des syndicalistes, des professions libérales ou des salariés, de province et de Paris, de sensibilités et d’âges différents, tous pleinement engagés dans leur vie professionnelle respective mais prêts à contribuer au sursaut nécessaire et urgent de la société civile dans l’intérêt national et européen.

Ils partagent une même éthique publique et des références communes. Leur programme s’appuie notamment sur cette véritable stratégie de la réforme qu’est le livre de Jacques Bichot écrit en amont de la dernière élection présidentielle : « Les enjeux 2012 de A à Z, Abécédaire de l’anti-crise » (Editions l’Harmattan, 2012). L’IPRD a choisi d’en faire un axe directeur et un vivier programmatique, sans exclusive. Ce spécialiste de la protection sociale et de la problématique des retraites  vient de co-publier  « L’Etat-Providence est mort, Vive les assurances sociales » aux Belles Lettres (octobre 2013) où il dessine les voies et moyens  des réformes urgentes et ambitieuses de la protection sociale, ce secteur clé de notre société puisqu’il pèse un tiers du PIB, actuellement compromis par ses promesses insoutenables et sa gestion bureaucratique. L’IPRD met ainsi à disposition du mouvement de Renouveau Démocratique qu’il lance un véritable programme d’action, à compléter et préciser par itérations successives.

Les fondateurs ont choisi de s’exprimer en premier lieu collectivement et se feront connaître au fil du temps par leur prise de position publique en fonction de l’actualité et des sujets.

Le comité des quarante